Le réveil du crabe-lune

L’histoire de ce roman aux frontières du polar et du roman noir se déroule de 1988 à 2020 entre la Bretagne et « Certeuil », une ville imaginaire au modèle bien réel de la couronne parisienne. Jean Leguen, le personnage principal, vit dans le Finistère sud mais il est né et a grandi au cœur de la cité des Rémouleurs, un quartier « chaud » de la ville. La quarantaine passée, il survit sur la côte bretonne en s’échinant à des petits boulots, en négligeant sa vie familiale et professionnelle. Il est devenu un zombie vindicatif et velléitaire fuyant ceux qui lui veulent du bien.
Un article de journal le renvoi à son passé dramatique. Ce sera le moteur de l’intrigue. Leguen, en proie à un mal être grandissant, revient dans un Certeuil où le climat social est à l’émeute. Son arrivée dans cette banlieue provoque une série d’événements violents qui l’obligent à sortir de sa réserve. Il conduira ses anciens et nouveaux amis à l’aider, au péril de leur vie.

Après deux recueils de nouvelles « Ivresse de la chute », (prix Boccace 2020) et « Pastel noir » ce roman est le troisième livre de Joël Hamm publié par Zonaires éditions. ISBN 979-10-94810-44-6 Parution prévue : 07 octobre 2022

Le réveil du crabe-lune de Joël Hamm, roman, 314 pages, 22,50 € + frais de port 6 € par La Poste ou 4,50 € dans un relais Pick Up

En lecture (format PDF cliquer sur le lien) : Présentation de l’auteur et du roman

Pour acheter le livre  et régler à partir d’un compte Paypal ou par carte bancaire : cliquer sur le bouton ajouter au panier :

Envoi par La Poste (frais de port 6 €) :




Envoi dans un relais Pick Up (frais de port 4,50 €) :



Pour commander et régler par chèque : Bon de commande

Découvrez un extrait du roman lu par Serge Cazenave

5 comments

  1. J’ai enfin reçu votre roman. Je l’ai commencé ce matin. Je n’ai lu que les deux premiers chapitres, mais je voulais déjà vous remercier, votre livre entre mes mains, parcourir vos mots, votre univers, c’est du bonheur à l’état pur. Ça me fait remercier je ne sais qui, la vie peut-être, que des gens comme vous existent. Que l’écriture, cette écriture-là, intime et habitée, engagée, existe. Une joie immense. Merci

  2. L’auteur dont c’est le premier roman, après deux livres de nouvelles, nous embarque du Finistère sud à la région parisienne, à Certeuil qui ressemble fort à l’inhumanité urbaine de Créteil… pour nous relater le retour de Jean Leguen, ancien de la cité des rémouleurs, parti tenter de se refaire une vie familiale à Doëlan. Il n’y trouve pas la paix cependant et un article de presse fait revenir à la surface de sa conscience un passé trouble, culpabilisant. Il repart sur les traces de ce passé meurtri pour venger ce copain Zoubir tué par des vigiles et que Leguen a laissé mourir, vingt ans plus tôt, avec l’assentiment du boss, son ancien prof de théâtre qu’il admirait beaucoup devenu un maire, arrogant, corrupteur. Le rythme s’accélère pour Jean qui va découvrir au gré d’évènements de plus en plus violents, une vérité faite de cynisme, de traitrise , de lutte de pouvoir dans un climat social de plus en plus tendu que l’auteur décrit sans concessions mais aussi beaucoup d’empathie, de descriptions poétiques de la nature, des paysages.. Ainsi, passé et présent s’ entremêlent pour le pire mais aussi peut-être le meilleur pour Jean…

  3. Ce roman est tellement prenant que je l’ai lu d’une traite. Bilan : une nuit blanche et un lendemain au boulot : dur, dur ! Je ne remercie pas l’auteur.

  4. J’ai dévoré le livre ! Ce que j’ai le plus apprécié, outre l’intrigue bien entendu, c’est l’anti- héro, le côté ”Mr toutlemonde” qui sort de sa réserve. Et aussi les descriptions des paysages, des endroits….le tout avec beaucoup de poésie.
    Merci de cette très belle découverte.

  5. Un roman dont les personnages m’accompagnent encore…Pour l’anecdote je l’ai lu en avion…et il m’est peu arrivé de relever le nez… Superbe et les relations humaines y sont dépeintes avec une grande finesse.

Votre commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Faites l\'opération * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.