En lui, quelque chose de l’Algérie

 En cette année du soixantième anniversaire du cessez-le-feu entre la France et l’Algérie, Viviane Campomar nous livre un roman qui explore les événements dans une perspective nouvelle.
Par l’attention que porte une adolescente, joyeuse et nonchalante, sur les silences et contradictions de son père, elle nous invite à entendre un récit tout en finesse sur les douleurs de la guerre et les blessures du déracinement.
Prises dans les lacets du temps, les relations familiales sont soumises à l’arbitraire des non-dits, enlaçant tour à tour les peines, les doutes, les peurs et les chagrins.
Loin de se complaire dans le manque ou le ressentiment, l’auteure parfume son récit de flocons de fleurs et, par la grâce d’une écriture extrêmement sensible, parvient à cicatriser des pans entiers d’une histoire en lambeaux.

 Viviane Campomar, docteur en chimie minérale et agrégée de Sciences physiques est auteure de plusieurs romans et recueils de nouvelles.
Son recueil « J’irai dormir à Odessa » a obtenu le prix de la nouvelle d’Angers et est finaliste du prix Littér’Halles 2022.

En lui, quelque chose de l’Algérie, roman de Viviane Campomar, 146 pages, 15 € + frais de port 4 €
Numéro ISBN : 979-10-94810-41-5

En écoute : 2 extraits lus par Serge Cazenave-Sarkis

Pour acheter le livre  et régler à partir d’un compte Paypal ou par carte bancaire cliquer sur le bouton ajouter au panier :



Pour commander et régler par chèque : Bon de commande

2 comments

Votre commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Faites l\'opération * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.