La Lignée rompue

 

Qui se cache derrière l’identité de Léa Brachet, Grenobloise amoureuse d’un officier allemand pendant l’Occupation et retenue prisonnière dans une maison close ? C’est ce que tentera de découvrir l’éditrice Marie Nolat, 40 ans plus tard, quand elle recevra un mystérieux manuscrit inachevé consacré à l’étrange destin de cette jeune Iséroise.
Malheureusement, l’auteur de la biographie ne lui facilitera pas la tâche en refusant, pour d’obscurs motifs, de lui révéler les ultimes chapitres de ce troublant récit et de lui fournir ses sources. Comprenant alors que l’ombre des exactions nazies plane encore sur la région, Marie devra, tout au long de son enquête, redoubler de prudence.

Valérie BRUN est historienne, conférencière, et auteure. Elle a signé des recueils de nouvelles noires, en particulier « Le sort en est jeté », éditions Le Huchet d’Or, primé au Salon du livre d’Allevard (38) et « Innocences envolées », éditions Zonaires, mais aussi plusieurs romans historiques, riches en suspense, notamment « Bleu Horizon », éditions Zonaires, dont l’action se déroule en Isère, en 1917.

Découvrez la bande-annonce :

La Lignée rompue de Valérie Brun, 176 pages, 16 € (+3,50 de frais de port)

ISBN : 979-10-94810-19-4  Parution 30 mars 2019

Pour acheter le livre et régler à partir d’un compte Paypal ou par carte bancaire cliquer sur le bouton ajouter au panier :

Pour commander et régler par chèque : Bon de commande

Bleu horizon

Couverture R bleu horizon

1917. Blessé et meurtri par trois années de combats en première ligne de front, un soldat est démobilisé. Ancien instituteur, il revient dans son village en pays de Tullins où l’attend son épouse.

Emma ne le quittait pas des yeux. Elle hésitait : devait-elle courir vers lui ou au contraire afficher une certaine retenue ? Le poids des mois d’absence pesait sur ses épaules, la rendait fébrile.
Elle embrassa du regard le visage amaigri, dénué de toute expression familière. Les rides creusaient et durcissaient prématurément les traits autrefois si doux. Ses yeux parcoururent la ligne des épaules, le buste puis les jambes de Jean. Il lui parut plus petit, presque fragile.
Était-ce une blessure à la cuisse qui le déséquilibrait, l’obligeait à faire de brèves haltes ?
Ils ne s’étaient pas revus depuis octobre 1915. Deux ans de séparation forcée.
Le regard de Jean se posa enfin sur sa femme. Une lueur de panique le traversa. Il fit un pas en arrière et jeta un coup d’œil à gauche puis à droite, à la recherche d’une échappatoire. N’en trouvant aucune, ne sachant comment cacher son appréhension, et comprenant qu’il était trop tard pour reculer, il se décida à aller au-devant d’Emma. Sans prononcer la moindre parole. En réponse à son étreinte, il effleura de ses lèvres desséchées la joue de celle qu’il avait certainement aimée afin d’y déposer un baiser furtif. Maladroit.

valérie Brun nb
Valérie BRUN est diplômée d’Histoire. Depuis 2011, elle se con-sacre à l’écriture. Elle a publié plusieurs ouvrages dont deux recueils de nouvelles noires, « Le sort en est jeté », primé au Salon du livre d’Allevard (Isère), « Innocences envolées » chez Zonaires éditions et un roman « Un pacte au goût de cendre », primé au concours international de Servon sur Vilaine.

Cliquer sur le lien pour découvrir la bande-annonce du livre 

Bleu horizon, un roman de Valérie Brun, 210 pages, 17 € + 5,00 Fdp
Parution le 12 aout 2017 ISBN:979-10-94810-11-8

Pour acheter le livre et régler à partir d’un compte Paypal ou par carte bancaire cliquer sur le bouton ajouter au panier :


Pour commander et régler par chèque : Bon de commande

Innocences envolées

Couverture Innocences recto

 

INNOCENCES : « Sur le cliché, son bras entourait mes épaules. Nous venions de fêter nos vingt ans. Au dos, la date était notée de ma main : 18 juillet 1870. Le lendemain, mobilisés, nous avions dû filer en direction de Caen. » (Infamie)

« Une seule chose demeure évidente : mon destin sera celui que je me suis tracé. » (La mer pour modèle)

« Je saisis un gilet traînant au pied de mon lit. Les yeux clos, je hume le parfum réconfortant de ma mère piégé dans les fibres de laine. (…) jusqu’à ce que la peur m’assaille à nouveau. » (Copeaux d’enfance)

« (…) la mère Cornillon psalmodiait quelque incantation tout en nous toisant d’un œil aussi noir que le plumage des corbeaux et plus brûlant que la braise. Cette vieille édentée ne pouvait pas s’empêcher d’en vouloir à notre bonheur. Frondeurs, nous nous esclaffâmes du mauvais sort ainsi jeté. » (Innocence envolée)

 

valérie Brun nb

 

Valérie BRUN, historienne de formation et de cœur, est fonctionnaire au sein de l’Éducation Nationale. Depuis 2011, elle a publié plusieurs ouvrages dont « Le sort en est jeté » qui a reçu le prix du recueil de nouvelles au Salon du livre d’Allevard (Isère) et « Un pacte au goût de cendre », roman primé au concours international de Servon sur Vilaine (Ille et Vilaine).

Parution le 27 octobre 2015  ISBN 979-10-94810-03-3

Prix 5 € + 1,80 de frais de port

Pour acheter le livre et régler à partir d’un compte Paypal ou par carte bancaire cliquer sur le bouton ajouter au panier : 



Pour commander et régler par chèque : Bon de commande