Quand bruissent les bambous

 

Une infirmière en campagne, un homme-oiseau réfugié sur la branche d’un arbre, le Chef d’un village qui découvre la ville, une jeune fille posée comme un papillon au bout d’une passerelle en bam-bou… Les personnages de ce recueil de nouvelles sont tous à la croisée des chemins. Profondément marquée par un trek au Laos, l’auteure nous conte des histoires inspirées de ses rencontres, de témoignages et d’anecdotes, qui ont pour décor les paysages des montagnes du nord, le Mékong et la ville de Luang Prabang.

La végétation semblait agglomérée comme le riz gluant longuement malaxé…
Ils progressaient toujours encerclés par la végétation : des lianes enchevêtrées, des touffes de bananiers, un sous-bois dense, grouillant de sources enfouies qui chuintaient et ruisselaient sur la terre rouge…
Le ciel était gris et bas, et le ventre du Mékong, lisse et rebondi comme celui d’une baleine…
Luang Prabang s’étirait de chaque côté du Mékong, éblouissante, alanguie. Le bateau glissait le long des maisons aux balcons d’acajou qui ourlaient le fleuve.

Laurence Marconi a enseigné l’anglais dans un collège de Seine-et- Marne pendant de nombreuses années. Elle écrit des nouvelles dont certaines ont été primées à l’occasion de concours. Son premier recueil, Sur un air de Gershwin, a remporté le prix des Beffrois en 2014. Après L’Ombre de la colline, Quand bruissent les bambous est son second recueil publié par Zonaires éditions.

 

Quand bruissent les bambous de Laurence Marconi, 72 pages, 10 € (+3,50 € de frais de port), ISBN 979-10-94810-21-7  Parution prévue : 30 août 2019

Pour acheter le livre et régler à partir d’un compte Paypal ou par carte bancaire cliquer sur le bouton ajouter au panier :

Pour commander et régler par chèque : Bon de commande

Découvrez la bande-annonce :

Et nous étions ensemble

 

Se séparer … De l’autre, des autres, de soi-même, du dehors, du dedans.
Pour quelques minutes, quelques jours ou pour l’éternité.
Clefs, balai, vernis, café, chaussettes, rideau, miroir…
Dans ces micronouvelles et avec ces mots familiers, Fabienne Botto nous invite à entendre quelques-uns de ces moments du quotidien où les aménagements se fissurent, où le désir se fige, où l’être aimé ne répond plus à nos attentes… et où finalement la vie même s’éclipse…
Alors à quoi se retenir et qu’inventer pour rester en état de marche ?
Et si nous parlions d’amour ?
« Tu dis que tu n’as rien vu venir ? Il fallait lever les yeux de la télé, mon vieux. Il fallait regarder les couchers de soleil, les clairs de lune, les premiers matins de printemps et la neige les soirs de Noël. Il fallait quitter parfois les copains, les matches, les troisièmes mi-temps pour dîner en amoureux ou partir en voyage. Il fallait prendre soin de ces petits riens qui nourrissent un amour. »

Fabienne Botto vit dans le sud-ouest de la France, se méfie des toujours et des jamais, évite de juger, cherche à comprendre l’envers du décor, a besoin d’air et de soleil, écrit des nouvelles pour mieux respirer.

 

Et nous étions ensemble de Fabienne Botto, 60 pages, 8 € (+1,80 € de frais de port)

ISBN : 979-10-94810-20-0   Parution officielle le 17 juin 2019
Pour acheter le livre et régler à partir d’un compte Paypal ou par carte bancaire cliquer sur le bouton ajouter au panier :

Pour commander et régler par chèque : Bon de commande

Découvrez la bande annonce